Sevran: un pôle universitaire à Montceleux, une question d'égalité

Dans le nord-est de la Seine-Saint-Denis, le manque de formation est criant. Il y a 5 fois moins d'universités en banlieue qu'à Paris.

À chaque rentrée, des milliers de jeunes n'ont pas de place à la fac.

Parcoursup aggrave cette inégalité territoriale en ne permettant pas aux jeunes de réaliser leur souhait d'études. C'est aussi insupportable que les inégalités sociales.

Nous voulons un pôle universitaire sur les terrains de Montceleux !

La formation de la jeunesse est un investissement.
Préparer l'avenir n'est pas un coût.