Intervention à Alternatiba – Climat : l’urgence à agir

Intervention à Alternatiba – Climat : l’urgence à agir

Publié dans

Invitée à Bayonne le 7 Octobre pour l’arrivée du Tour Alternatiba,  Clémentine Autain s’est exprimée lors d’une table ronde sur la relocalisation de l’économie au Grand Village des alternatives.

Aux côtés d’Aurélie Trouvé, la députée a pu défendre un modèle de société fondé sur la transition écologique ainsi que sur le partage des ressources. Ces journées à Bayonne ont montré la vitalité citoyenne pour relever le défi climatique. Clémentine Autain a également tenue à saluer le travail réalisé par les équipes d’Alternatiba !

L’urgence est là : depuis le 1er août, nous vivons à crédit et avons utilisé l’ensemble des ressources naturelles que la planète avait à nous offrir sur cette année. Les alertes de la communauté scientifique, la récurrence désormais des catastrophes naturelles et leur intensité croissante, le témoignage des premières populations confrontées à la montée des eaux, tous ces prémisses doivent nous amener à remettre profondément en cause notre modèle de “développement” qui porte bien mal son nom. Le capitalisme débridé, en marchandisant notre monde, nous mène dans le mur, et l’avenir jugera avec sévérité les responsables politiques qui n’auront pas mis leur mandat au service de la sauvegarde de notre écosystème.

La publication du dernier rapport du GIEC oblige encore une fois à regarder l’avenir dans les yeux. Les scénarios décrits, les projections climatiques, constituent un appel vibrant à la mobilisation collective. Aujourd’hui, plus que jamais, l’apathie politique est criminelle.

À Alternatiba, la députée Clémentine Autain a su mesurer l’énergie et l’intelligence disponibles pour résister et inventer une société plus respectueuse de son environnement. Il faut désormais convaincre et gagner.