A l’hôpital René Muret contre l’austérité

A l’hôpital René Muret contre l’austérité

Publié dans

Clémentine Autain a rencontré hier les personnels de l’hôpital René Muret à Sevran, dont le service de gériatrie est menacé par les logiques comptables qui se perpétuent depuis trop d’années. Aujourd’hui, ce sont 179 lits qui risquent de disparaître au nom de la rationalité économique, derrière laquelle s’efface la logique de soin. Au final, cela ne profite qu’aux groupes gestionnaires des EHPAD privés dont les bénéfices, eux, augmentent année après année.

La députée apporte tout son soutien aux personnels mobilisés pour la défense de l’accès au soin pour toutes et tous. Cette lutte est particulièrement importante dans notre département qui est déjà trop souvent délaissé par les pouvoir publics.