Aide au développement : assez des effets de manche du gouvernement

Aide au développement : assez des effets de manche du gouvernement

Question de la députée Clémentine Autain au ministre Le Drian auditionné en commission des affaires étrangères le 3 octobre.

À grands renforts de communication, le Président Macron annonce vouloir porter le budget de l’aide au développement à 0,55% du revenu national brut (RNB). Une annonce qui laisse songeur. D’une part, nous plaidons pour un objectif à 0,7% du RNB, comme le font déjà d’autres pays voisins comme l’Allemagne.

D’autre part, et c’est là le plus grave, les moyens réellement déployés pour y parvenir ne sont clairement pas à la hauteur. L’OCDE estime qu’il faudrait débloquer 1 milliard d’euros par an pour atteindre le fameux taux de 0,55% du RNB. En comparaison, le gouvernement nous annonce fièrement une hausse de 130 millions d’euros l’année prochaine.

Les effets de communication n’y suffiront pas. Et le chiffre des 130 millions d’augmentation est discutable en lui-même : compte-tenu de l’inflation, la hausse effective sera en réalité de 84 millions…