Casino : une machine à gros sous

Casino : une machine à gros sous

Publié dans

Clémentine Autain est venue soutenir les salariés de Monoprix qui se voient refuser la prime Covid19 promise par leur PDG (lui a bien touché la sienne pourtant, de 655 000€). Malgré les risques, l’absence de protections, l’augmentation de l’activité et du chiffre d’affaire, le groupe Casino s’enferre dans la répression syndicale et les licenciements.

L’utilisation de la « prime Covid » comme outil marketing est écœurante quand elle n’est pas réellement distribuée aux travailleurs. Face au cynisme des grands groupes en ce temps de crise, la députée salue la solidarité interprofessionnelle qui joue à plein : TUI, Grandpuits, La Poste… Notre nombre pour faire plier la loi de l’argent.