Contre la privatisation d’ADP, mobilisons-nous !

Contre la privatisation d’ADP, mobilisons-nous !

Publié dans

Clémentine Autain était présente à la soirée de mobilisation contre la privatisation d’ADP, organisée le 07 mai à Tremblay en France par François Asensi et les élus de la municipalité. Avec Esther Benbassa, Fabien Gay, Boris Vallaud, François Pupponi et de nombreux salariés et syndiqués d’ADP, nous avons redit notre opposition à cette vente qui est une aberration sociale, écologique et économique.

Tout comme les travaux du CDG Express, cette privatisation qui se fait sans consultation des citoyens porte un nouveau coup de canif à la démocratie, et met de côté les salariés et les habitants des villes concernées. Encore une fois, le gouvernement reproduit les erreurs du passé. Faut-il rappeler que les dividendes versés depuis la privatisation des autoroutes représentent 27 milliards d’euros ? En se privant de ses revenus, l’Etat s’affaiblit et perd des ressources qui seraient par exemple nécessaires à la transition énergétique.

Le Conseil Constitutionnel a validé le référendum sur la privatisation d’ADP, et nous allons maintenant tâcher de rassembler les 4,5 millions de signatures nécessaires. Pour la première fois depuis l’arrivée de la Macronie au pouvoir, nous aurons peut-être l’occasion de ne pas nous exprimer dans le vide. Une opportunité se dessine de trancher entre un libéralisme destructeur toujours plus envahissant, et la défense de biens communs nécessaires pour l’avenir de tous.