CONTRE LE 49.3, MANIFESTATIONS ET MOTION DE CENSURE !

CONTRE LE 49.3, MANIFESTATIONS ET MOTION DE CENSURE !

Publié dans

Les groupes parlementaires insoumis, communiste et socialiste ont déposé ce week-end une motion de censure après l’annonce par Edouard Philippe de l’utilisation du 49-3 pour faire passer au forceps la réforme de régression sur les retraites. Après la multiplication des ordonnances, le recours à une procédure parlementaire accélérée, le refus d’un référendum, le mépris des syndicats et des mobilisations,… l’emploi du 49-3 est le dernier clou posé sur le cercueil de nos retraites.

C’est tout le procédé qui est vicié : déclenché lors d’un conseil des ministres « surprise » qui devait être consacré au coronavirus, le 49-3 va bloquer les débats alors que nous arrivions justement aux deux points essentiels de la réforme, la future valeur du point et l’âge d’équilibre. Sur ces sujets, le flou et l’amateurisme du gouvernement sont particulièrement inquiétants : indicateurs inexistants, annonces contradictoires,.. En forçant donc ainsi le passage du texte (qui comportera d’ailleurs des amendements que nous n’avons jamais lu, sur des sujets aussi importants que la pension de réversion ou le niveau des cotisations des fonctionnaires), le gouvernement se soustrait au débat et abandonne le chausse-pied pour le marteau. En mode bulldozer, il fait ce qu’il fait de mieux : malmener la démocratie, la rétrécir, pour avancer toujours plus loin dans la régression sociale et la destruction des droits.

A l’appel des forces syndicales et militantes, Clémentine Autain sera demain à 14h à République, puis à 17h place Edouard Herriot, à côté de l’Assemblée nationale. Elle vous invite à y être en nombre pour nous opposer à ce coup de force. Nos retraites méritent mieux que leur mépris.