Contre l’invisibilité des morts de la rue

Contre l’invisibilité des morts de la rue

Publié dans

Clémentine Autain était présente au rassemblement contre l’invisibilité des morts de la rue. Ces centaines d’hommes et femmes qui succombent chaque années sont le reflet d’une société si technocratique et austère.

Aujourd’hui, c’est la fin de la trêve hivernale, et nous estimons qu’en France, nous avons les moyens de permettre à chacun et chacune de vivre loin de la précarité et, à minima, de répondre dignement aux situations d’urgence pour éviter le pire.

Elle a particulièrement eu une pensée pour celui qu’on nommait « Jesus », mort en février à Villepinte et qui fut un symbole de l’insoutenable inhumanité de ce monde qui tourne à l’envers.