Covid-19 : la prime introuvable

Covid-19 : la prime introuvable

Publié dans

Mme Clémentine Autain rappelle à Mme la ministre du travail que la prime de 1000 euros annoncée pendant le confinement devait « récompenser les salariés qui [ont tenu] leurs places au travail ». Parmi les salariés qui devaient être concernés par cette prime (entièrement défiscalisée), on compte notamment les caissières qui ont été en première ligne pendant toute la durée de l’épidémie.

Les personnels de la grande distribution ont fait face à une forte augmentation de l’affluence des consommateurs, à des cadences de travail accélérées, et ils ont été exposés à des risques sanitaires particulièrement importants sans toujours avoir accès aux protections nécessaires. Mme Autain rappelle que la grande distribution a vu ses bénéfices bondir de 22% les quatre premières semaines du confinement, et que ses ventes ont bondi au cours de cette période. Mais bien que les chiffres d’affaires aient augmenté, et que les dividendes aient été généreusement versés dans une période qui exigeait pourtant retenue et redistribution des richesses, les entreprises de la grande distribution ont fortement restreint l’accès à la prime Covid.

Critères de présence très restrictifs, versement rendu quasiment impossible pour les contrats courts (les vacataires et les CDD étant pourtant surmobilisés pendant la période), modulation du montant’ La prime Covid a fait l’objet d’un effet d’annonce qui ne s’est clairement pas lu sur les feuilles de paie. Chez Monoprix, par exemple, moins de 20% des salariés de l’enseigne ont touché la totalité des 1000 euros. Parfois (comme chez Intermarché), la prime a même été versée en bons d’achats.

Mme Autain appelle donc l’attention de la Ministre sur le fait que la prime de 1000 euros, qui devait pourtant récompenser celles et ceux qui ont fait tenir l’économie de nos vies pendant l’épidémie, fait l’objet de versements a minima par les entreprises du secteur. Cette situation, inacceptable parce qu’injuste, doit être réparée par le gouvernement par voie réglementaire.