Déserts médicaux : le soin toujours plus loin

Déserts médicaux : le soin toujours plus loin

Publié dans

10 millions de Français subissent aujourd’hui les conséquences de la désertification médicale. Et dans mon département, en Seine-Saint-Denis, la probabilité est deux fois plus grande de mourir d’un accident cardiaque qu’à Paris.

Ces disparités territoriales, énième expression du démembrement des services publics, sont affolantes. Elles sont pourtant le miroir des politiques publiques : les économies budgétaires ont par exemple conduit les gouvernements successifs à fermer 63% des maternités entre 1975 et 2014.

Retrouvez un extrait de mon intervention à l’Assemblée, dans le cadre de la niche parlementaire du groupe « Socialistes et apparentés ».