Le droit à l’IVG est un droit fondamental

Le droit à l’IVG est un droit fondamental

Publié dans

Après la décision honteuse de la Cour Suprême américaine, nous voulons inscrire le droit à l’IVG dans la Constitution. Malgré son opposition en 2018 puis en 2019, le groupe LREM reprend cette proposition. Ce revirement est bienvenu. Le droit à l’IVG est un droit fondamental :

Communiqué de l’intergroupe de la Nupes, le 25 juin 2022

Après la révocation par la Cour suprême américaine du droit à l’avortement, nous avons annonce ce vendredi notre volonté de déposer une proposition de loi pour inscrire le droit à l’IVG dans la Constitution française comme nous l’avions déjà fait en 2019.

Ce samedi, la présidente du groupe LREM reprend cette proposition que les parlementaires LREM avaient rejetée à plusieurs reprises dans la mandature précédente. Nous nous félicitons de ce revirement.

Nous proposons le dépôt d’un texte commun à l’ensemble des groupes de l’Assemblée nationale qui le souhaitent pour protéger ce droit fondamental en l’inscrivant dans la Constitution dans les plus brefs délais.