LREM refuse d’inscrire le droit à l’IVG dans la Constitution

LREM refuse d’inscrire le droit à l’IVG dans la Constitution

Le 16 juillet, le gouvernement et la majorité LREM ont refusé les amendements visant à graver dans le marbre constitutionnel ce droit conquis pour l’émancipation des femmes : celui de l’avortement.

Une grave et étonnante erreur pour ce gouvernement ayant annoncé l’égalité entre les femmes et les hommes comme étant la « grande cause du quinquennat ». La seule jurisprudence du Conseil Constitutionnel ne suffit pas à s’assurer qu’il ne puisse pas etre remis en cause si une majorité de réaction extrême venait à gouverner.. Proposé par le Haut Conseil à l’égalité entre femmes et hommes, nous aurions dû trouver une majorité pour inscrire ce droit dans la Constitution.