Pour la protection de l’enfance

Pour la protection de l’enfance

Publié dans

Un enfant, signalé à quelques mois, n’est pris en charge qu’à ses 4 ans… Il y a un an, les juges des enfants alertaient déjà sur les dysfonctionnements de la protection de l’enfance. Clémentine Autain était ce matin auprès des personnels qui se mobilisent à nouveau devant le tribunal de Bobigny pour leur apporter son soutien.

Ces enfants qui ne sont pas correctement pris en charge sont désormais en danger. Cette situation, qui les abandonne dans la violence, les empêche de trouver leur voie dans la société. C’est une bombe à retardement et les pouvoirs publics feraient bien d’en prendre conscience.