Public Sénat : le point sur les sujets de rentrée

Public Sénat : le point sur les sujets de rentrée

Publié dans

Bridgestone, plans sociaux, gestion de la crise sanitaire… Clémentine Autain revient sur Public Sénat sur les sujets de la rentrée.

Retour sur les « 4000 élèves qui auraient manqué à l’appel » :

En sortant de la réunion chez le préfet avec le recteur de l’Académie de Créteil, la semaine de la rentrée scolaire, j’avais immédiatement réagi, à commencer par un post sur Facebook, au chiffre très inquiétant qui nous était annoncé : près de 4.000 élèves attendus en classes auraient manqué à l’appel en Seine-Saint-Denis.

En règle générale, nous avait-on dit, l’écart entre les prévisions et la réalité s’élève à environ 800. Nous étions donc devant un fait majeur de décrochage scolaire. De nombreux échos dans les médias s’en sont suivis. Cette information était commentée, dans Le Parisien ou Le Monde, à la télévision comme à la radio. La Seine-Saint-Denis se trouvait montrée du doigt, lieu d’une anomalie, signe d’une vague de parents qui auraient décidé de déserter l’école républicaine. Parents d’élèves ou élus, nous étions sommés de commenter ce chiffre. Or il s’avère que ce chiffre est faux.

Nous l’avons appris progressivement, via le préfet et le recteur. C’est tout simplement un mauvais comptage de la part du rectorat. Nous avons donc commenté un fait qui n’existe pas et nous attendons maintenant le communiqué du recteur pour obtenir des chiffres précis, ce qu’il s’est engagé à faire dans les jours qui viennent.

J’attendais, avant de m’exprimer, cette conférence de presse mais, hier encore, invitée de Public Sénat, une journaliste m’a demandé de commenter ces fameux 4.000 élèves manquants. J’ai donc dit où nous en étions…. En exprimant ma colère contre la stigmatisation que cette erreur a engendré pour notre territoire qui n’en a vraiment pas besoin, d’autant que cette fausse information ne sera pas contrecarrée par un écho aussi grand de la rectification du chiffre… Écoutez donc ma réaction d’hier.