Contre la peste brune, faire grandir la résistance et l’espoir

Le réveil est douloureux. C’est Jair Bolsonaro qui a emporté la mise avec son autoritarisme, son racisme, son sexisme, son homophobie et son funeste programme anti-social. Lula emprisonné, le camp humaniste a cumulé les handicaps pour résister. On le dit peu mais Bolsonaro a bénéficié du soutien actif de la classe dominante brésilienne. Les manifestations…

Lire la suite