« FIN DE MOIS, DÉBUT DU NOUS » 

Aujourd’hui, j’ai pris le temps de la discussion à Sevran. Le pouls est pris : la colère domine et s’exprime dans des formes que je n’avais pas entendues jusqu’ici. Dans la bouche des unes, des uns et des autres, de retraités, fonctionnaires, employés ou encore chômeurs, la sentence est éminemment sévère. Les mots entendus à…

Lire la suite