Loi contre les violences faites aux femmes : une immense déception

Un 1er août, dans un hémicycle évidemment clairsemé, avec une salle des quatre colonnes vide, donnant lieu à de simples reprises dans la presse de la dépêche AFP, une loi famélique contre les violences faites aux femmes a été adoptée. La grande cause du quinquennat nous avait-on dit et redit… Misère. La déferlante #MeToo n’aura…

Lire la suite