Violences faites aux femmes : nous sommes loin des exigences #MeToo

Violences faites aux femmes : nous sommes loin des exigences #MeToo

Publié dans

« Quand on pense que l’Assemblée nationale compte un député, Benoît Simian, qui multiplie harcèlement et menaces à l’encontre de son ex-epouse, qui bénéficie pourtant d’un téléphone grand danger et d’une ordonnance de protection… Comment peut-elle être sérieuse et crédible dans la lutte contre les violences intrafamiliales ?

Il y a bientôt 4 ans, j’appelais déjà dans l’hémicycle à la promulgation d’une vraie loi, une loi cadre, contre les violences sexistes et sexuelles. Je suis désolée de nous voir, aujourd’hui, si loin de l’exigence de la vague #Metoo .

Nous pourrons toujours parler. Sans moyens humains et financiers d’ampleur, sans véritable volonté politique, nous serons condamnés à voir les drames se perpétrer sans cesse. »