« Accélérons, accélérons » a répété la Première ministre

Près d’une heure de discours creux comme un tambour. Près d’une heure de phrases enchaînées sur un ton monocorde. La Première ministre venue présenter sa feuille de route à l’Assemblée nationale semblait lire un annuaire néolibéral sans passion, sans vie et surtout, sans vision. Ce catalogue dénué de cohérence présenté aux députés masque un fil à plomb, résumé…

Lire la suite